Il faut cultiver notre jardin …


(Reproduction d’un article rédigé par Roule ta bosse ! paru dans le Qualicocot n° 23,

journal du Graine )


 

Croissance et décroissance de la diversité biologique

 

 

«Cela est bien dit, répondit Candide,

mais il faut cultiver notre jardin.»

  

Quand Voltaire en 1759, en son château de Ferney, concluait la quête de Candide l’optimiste par ces mots, il ne savait pas que 2 siècles et demi plus tard, ce jardin serait contaminé par des molécules chimiques invasives, bombardé par le rayonnement généreux de Tchernobyl et empoisonné par des quantités incroyables de métaux lourds et de pesticides.

Il n’avait pas anticipé le sens que prendrait au 21ème siècle le mot cultiver.

Au 18 ème siècle la plupart des paysans en France cultivaient avec une araire en bois (Histoire Des Paysans De France, Claude Michelet , Robert Laffont, 1998 ), l’évolution de l’agriculture s’était faite jusqu’alors extrêmement lentement selon une pente presque plate depuis l’antiquité …

 (lire la suite) 

Nous vous donnons ici les graphiques  plus définis que dans l’article où ils sont difficiles à lire :

 

La courbe de croissance économique et technologique mondiale qui avait depuis l’origine une allure horizontale et tend à présent subitement et frénétiquement vers la verticale :

 

courbe copier

 

 

Taux de pénétration des technologies dans les ménages aux États-Unis au 20ème siècle. D’après le New York Times, 12 février 2008  :

 La consommation se répand plus vite aujourd'hui copier

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *